Top Social

Pensées pour jours ouvrables

|


Titre : Pensées pour jours ouvrables
Auteur : Bureau Beige
ISBN : 9782924039151
Nombre de pages : 138
Éditeur : Moult Éditions
Année de sortie : 2017


Alors que je suis généralement attirée par les couvertures, c’est la quatrième de couverture qui m’a ici complètement accrochée :

Quoi qu’en dise votre coach de vie, le travail de bureau, c’est plate. La couleur du mobilier, la violence subtile des rapports hiérarchiques, la lourdeur administrative, l’absence de reconnaissance, l’absurdité des règles et leurs incohérences : tout semble avoir été mis en place pour démotiver les nouveaux venus qui, fraîchement diplômés, ne se doutent même pas de l’abîme dans lequel ils s’apprêtent à plonger. Pensées pour jours ouvrables s’attaque au discours managérial avec les mêmes armes : le parti pris et la mauvaise foi. Ce recueil s’adresse à quiconque s’est déjà surpris à penser en réunion : « coudonc… j’suis-tu en train de rater ma vie?  »

Composé de courtes phrases tirées du blogue du même nom, Pensées pour jours ouvrables est un sympathique recueil pour tout individu remettant en question le monde du travail moderne ou devant côtoyer d'autres humains (parce qu'on le sait, l'enfer c'est les autres.)


Avoir su que c’était ça travailler, j’aurais pas fait autant d’études.
J’ai lu ce livre dans un moment où je remettais grandement en question ma capacité à m’intégrer dans le monde du travail. Bien qu’employée depuis un an dans une boîte avec des collègues forts sympathiques, j’avais l’impression de ne pas être à ma place. Le 9 à 5, le micro-managing, la hiérarchie, le manque de flexibilité, tout du monde corpo m’énervait. Je flirtais avec l’idée de devenir travailleuse autonome. Je ne dirais pas que le livre m’a permis de passer à l’acte et d’écrire ma lettre de démission, mais tout de même, la douce ironie des pensées poétiques qui le composent a résonné dans les quelques semaines qui ont séparé ma lecture de ma dernière journée en tant que salariée.


C'est intéressant ce que tu dis, mais ça m’intéresse pas.


Le livre parfait pour ceux qui doutent, ceux qui haïssent leur job (ou leur boss), ceux qui rêvent de démissionner. Ils sauront y trouver du réconfort en se disant que finalement, c’est pas si pire, ou au contraire, seront motivés par une force nouvelle à changer de carrière.

    

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca : 






Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire