Top Social

Silo

|


Titre : Silo
Auteur : Hugh Howey
ISBN : 978-2-253-18353-2
Nombre de pages : 740
Éditeur : Le livre de poche
Année de sortie : 2012

Il y a de ces livres que l’on regarde de loin pendant des mois sans jamais franchir le pas. Silo, de Hugh Howey, fût l’un d'eux pour moi. Remarqué il y a quelques années (!) chez Indigo, je l’ai soulevé lors de mes multiples visites, j’ai lu et relu la quatrième de couverture, puis je l’ai invariablement reposé. Un choix répété que j’ai bien du mal à expliquer, puisque la couverture est mystérieuse, le synopsis est franchement intrigant, et le prix du format de poche est tout doux. Peut-être est-ce le volume de l’ouvrage (tout de même plus de 740 pages), ou bien le fait que ce soit un roman dystopique, un genre que je lis trop peu souvent? Quoi qu’il en soit, j’ai finalement cédé récemment, alors qu’il manquait quelques dollars à ma commande pour avoir droit à la livraison gratuite.

Comme j’ai regretté de ne pas avoir acheté ce roman bien avant! J’ai rapidement plongé dans cet univers post apocalyptique, et j’ai tourné avidement les pages jusqu’à en connaître le dénouement. L’auteur présente une société recluse, où quelques milliers de survivants vivent de manière très organisée dans un silo souterrain de 144 étages. Impossible d’en sortir. Seuls les condamnés à mort quitteront le silo, n’ayant que quelques minutes pour nettoyer les caméras extérieures avant de succomber à l’air toxique.

Depuis la cafétéria, le seul étage duquel les habitants du silo ont une vue sur l’extérieur, on voit les corps des condamnés qui gisent dans un paysage désolé. C'est en regardant sa femme, étendu dans ce décor désertique, qu'un homme décidera de remettre en question les dirigeants et les procédures du silo.

Et il suffit bien souvent qu'un seul individu ose poser à voix haute les questions qui tourmentent plusieurs pour que l'équilibre soit ébranlé. Ici, l’auteur nous amène au cœur d’une révolution, sans aucune longueur ni temps mort.

Il est fascinant de découvrir les différentes strates sociales constituant le silo, telles que vues par les différents personnages qui se succèdent au cours de notre lecture. C’est sans parler de l’organisation très stricte du silo, où tout est régit, y compris les naissances, qui sont déterminées par une loterie.

Dès les premières pages du livre, j’étais complètement accrochée à cet univers clos et il me tardait d’en connaître le fonctionnement et les règles. Les chapitres très courts et les nombreux personnages qui nous sont présentés dans la première moitié du roman participent à son rythme très rapide. 


Par contre, le changement fréquent de personnage principal est par moment déroutant, et m’a parfois laissé sur ma faim. C’est que l’auteur a le sens du récit : j’aurais voulu tout savoir de chacun des personnages, et surtout, j'aurais aimé m'attarder sur l'organisation des différents secteurs. Heureusement, la série compte deux autres livres, qui sauront, je l’espère, combler ma curiosité sur les personnages, mais aussi sur le silo, ses secrets et son origine.

Un livre à lire lors d’un weekend de farniente, pour ne pas se perdre entre les multiples personnages.

♥ ♥ ♥   

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici. 

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :

Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire