Top Social

J'adore New York

|




Titre : J’adore New York
Auteure : Isabelle Laflèche
ISBN : 978-2-7644-2872-6
Nombre de pages : 490
Éditeur : Québec Amérique
Année de sortie : 2010

Tout juste embauchée dans l’un des plus grands cabinets de New York, Catherine Lambert croit rêver. Pour cette avocate parisienne passionnée de mode, quel meilleur endroit que Manhattan pour faire ses marques et tenter de devenir associée?

Pourtant, la réalité la rattrape rapidement : supérieure impitoyable, pression des heures à facturer, commérages et coups bas de ses collègues, sans parler des clients aux comportements déplacés.

Un univers impitoyable, dans lequel elle n’a que Rikash, son assistant – que j’ai trouvé parfois un peu trop stéréotypé –, pour égayer ses journées. 

Entourée de faux-semblants et souffrant de la compétition malsaine qui plane au cabinet, Catherine se questionne de plus en plus sur ses objectifs professionnels. Pour rendre les choses encore plus compliquées, elle s'éprend d'un de ses clients. New York l’avalera-t-elle tout rond?

À mi-chemin entre Le diable s’habille en Prada et Suits, ce premier tome de la série d’Isabelle Laflèche a été fort agréable à lire.

Le roman, sans être revendicateur, contient de plusieurs allusions au sexisme, au harcèlement et au plafond de verre. J’ai particulièrement apprécié ces ajouts, qui font réfléchir à la situation des femmes sur le marché du travail. Parsemé de détails sur le milieu juridique – l’auteure a elle-même été avocate avant de se réorienter – ce roman élève la barre du genre chicklit, qui généralement est empreint de superficialité.

Je craignais d’ailleurs, lorsque j’ai lu sur la quatrième de couverture que Catherine Lambert était passionnée de mode, de retrouver dans ce roman une femme un peu vaine, incapable de penser à autre chose qu’aux vêtements. Ce n’était heureusement pas le cas, au contraire!

Bien que je sois une fervente de Becky, l’emblématique Accro du shopping de Kinsella, il était fort agréable de retrouver dans J’adore New York une héroïne carriériste, qui malgré un fort penchant pour la mode, ne semble pas obnubilée par les vêtements au point d’en perdre la raison. Il s’agit plutôt d’un personnage dont la grande force de caractère s’est dévoilée au fil du roman, à mon plus grand bonheur. Sa passion pour les vêtements apporte un vent de légèreté à la narration, sans primer sur les intrigues plus profondes.  

Comme dans beaucoup des romans de ce genre, une histoire d’amour assez prévisible se déploie. La plume de l’auteure étant habile, voir mes soupçons confirmés ne fut pas une déception. Loin de là, ce fut un vrai régal de lentement me laisser diriger vers le dénouement romantique de livre!

Suite à la lecture de ce premier tome prometteur, il me tarde de lire le deuxième tome : J’adore Paris!

   ♥ 

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :



Merci à l’auteure, Isabelle Laflèche, de m’avoir proposé de lire ses romans, et à Mélissa, de chez Roy & Turner, pour l’envoi. 

Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire