Top Social

La sélection

|


Titre : La sélection
Auteure : Kiera Cass
ISBN : 9782221129289
Nombre de pages : 336 
Éditeur : Robert Laffont

Issue des quartiers pauvres du royaume d’Illea, territoire ayant remplacé les ruines d’États-Unis dévastés, America est contrainte de participer à La sélection, une télé-réalité visant à choisir la nouvelle princesse du royaume. Amoureuse d’un garçon d’une caste inférieur, elle préfèrerait rester, mais se résigne afin d’aider financièrement sa famille.

Elle qui a toujours vécue dans un environnement modeste, se retrouve dans un palais royal en compagnie de 34 autres jeunes filles qui convoitent une couronne dont elle ne veut pas. Elle semble être la seule à qui le luxe de cette prison dorée ne plaît pas.  Elle avoue candidement au prince Maxon ne rester dans la course que pour assurer un revenu supplémentaire à sa famille. 

C'est justement son caractère indépendant et son besoin de liberté qui la rendent unique aux yeux de Maxon. De façon plutôt prévisible, je dois le dire, le triangle amoureux s’annonce, et menace l'histoire d'amour qui existe entre America et Aspen, son petit ami des deux dernières années.

C’est le début d’une histoire à mi-chemin entre la comédie romantique et la dystopie, dont l’action s’inscrit dans un contexte sociopolitique très riche. J’en fus agréablement surprise, moi qui m’attendais à un livre beaucoup plus léger. 

Ce contexte sociopolitique est d’ailleurs une des grandes lignes directrices des trois premiers tomes de la saga. On découvre peu à peu le système de castes sur lequel repose le royaume, où la famille royale représente la première caste, et la huitième, les exclus. Entre les deux, différentes classes déterminant presque tout de la vie des individus qui s’y trouvent, de la qualité de leur éducation aux possibilités qu’ils auront dans la vie.

Ce système engendre énormément de révolte au sein des castes inférieures. Évidemment, ce chaos, bien qu’ils se trouvent en dehors des limites du château, se fait ressentir lors de la Sélection. À commencer par les attaques des renégats, des militants tentant de renverser le pouvoir en place...

Moi qui croyais lire quelques pages de ce roman avant de me coucher, je fus complètement happée. Bien que certaines intrigues soient convenues, l’auteure m’a complètement gardée captive! Et ce n’est pas peu dire : j’ai enfilé les deux premiers tomes de la saga en une soirée, me couchant au petit matin, et j’ai ouvert le troisième dès que j’ai ouvert les yeux le lendemain. 

Une lecture légère, mais pas gnangnan, dans laquelle on retrouve plusieurs des codes de la téléréalité, ce qui forcément, mène à plusieurs moments très comiques. Un conte de fées moderne, avec une héroïne forte et indépendante.

   ♥ 

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca : 



Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire