Top Social

Sam perd la carte

|


















Titre : Sam perd la carte
Auteure : Sandra Sirois
ISBN : 9782897810429
Nombre de pages : 287
Éditeur : Hurtubise  
Année de sortie : 2017

Sandra Sirois a parfaitement rempli son mandat avec ce premier roman, et nous offre une histoire riche en rebondissements et surtout, hilarante. Samantha, la pauvre héroïne de son histoire, en voit vraiment de toutes les couleurs alors qu’elle quitte le Québec pour voyager : correspondance manquée, rencontres pour le moins particulières, course en taxi d’un bout à l’autre de la ville, sensations fortes. Elle qui partait pour rendre sa vie un peu plus excitante, on peut dire qu’elle en a eu pour son argent!

Personnage un peu dramatique et excessif, Samantha est aussi un peu naïve, et c’est ce qui la rend si attachante. Bien que le roman soit léger, on assiste à un intéressant développement psychologique de Samantha. Elle qui partait piteuse de Montréal, après avoir un échec amoureux et un échec professionnel, apprend au cours de son périple à se faire confiance et à se revaloriser, ainsi qu’à apprivoiser la solitude.

Avec un premier arrêt à Munich, puis de multiples escales en Asie, l’auteure nous fait découvrir différents coins du monde d’un regard empreint d’humour. Moi qui adore voyager, c’est avec plaisir que je me suis laissée entraîner sous les grandes tentes de l’Oktoberfest, dans les ruelles de Bangkok, et sur la rivière Nam Song, au Laos.

Ayant pas mal voyagé, et semblant attirer les aventures rocambolesques, j’étais familière avec certaines situations dans lesquelles Samantha s’empêtrait. Sans avoir vécu les mêmes choses qu’elle, je me suis surprise à me dire à de nombreuses reprises : oh mon dieu, ça ressemble tellement à ce qui est arrivé quand j’étais à X, ou bien oh non, c’est tellement ça qui aurait pu arriver quand on était à Y. À ceux et celles qui trouveront les aventures de Sam improbables : sachez que tout peut arriver!

Ceux qui trouvent toujours le mot pour rire de leurs mésaventures ne pourront qu’adorer ce roman dans lequel il arrive mille péripéties. Sans aucun temps mort, le roman se lit d’un trait, avidement.

Le seul petit bémol est la transition entre les pays, qui se fait souvent brusquement.

Un récit de voyage humoristique, qui présente les moins beaux côtés de partir à l’étranger avec beaucoup de légèreté. Sandra Sirois est une auteure que je vais assurément suivre, et dont j’attends avec impatience le prochain titre!

  1/2

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici. 

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca : 


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire