Top Social

Kilomètre zéro

|






















Titre : Kilomètre Zéro
Auteure : Maud Ankaoua
ISBN : 978-2-924720-23-3
Nombre de pages : 281
Éditeur : Édito
Année de sortie : 2017

J’ai entendu parler de ce roman tellement positivement, je dois avouer que je m’étais fait des attentes. C’est peut-être pour cette raison que j’étais un peu mitigée à la fin de cette lecture.

Pourtant le roman promettait : Maëlle, le personnage principal, se rend au Népal afin de récupérer un document qui contient ce qui pourrait sauver sa très bonne amie Romane, atteinte du cancer. Bien que motivée par l’idée d’aider son amie, Maëlle est bouleversée par le voyage : le Népal n’est en rien comme Paris. Ce voyage se révèle une véritable opportunité pour elle de changer sa vision du monde… et d’elle-même.

À noter que ce roman initiatique se veut un livre de développement personnel, dans la lignée de Ta deuxième vie commence quand tu réalises que tu n’en as qu’une, et que, conséquemment, l’auteure y intègre de nombreux concepts, voulant partager son propre apprentissage de la lenteur et du bonheur à ses lecteurs.

Ces ajouts rendent le roman dense, et en affecte par moment la fluidité : on ressent vraiment le côté éducatif. Ici, l’histoire n’est qu’un prétexte pour présenter de grands apprentissages, et sert davantage à illustrer certains comportements qu’à alléger le livre et à en rendre la lecture plus agréable. Du coup, je me suis moins sentie transportée par cette lecture. En cours de route, je me suis même un peu lassée du récit, et j’ai dû me forcer un peu pour terminer le roman. C’est peut-être parce que le format ne permet pas de s’attacher au personnage de Maëlle.

Et c’est un peu dommage, car les apprentissages qu’il est possible de tirer de ce livre sont incroyables. On y aborde notamment toute la question de l’égo, de manière très accessible. Il touche aussi beaucoup à la spiritualité, ce que je trouvais très intéressant. J’ai aussi reconnu quelques philosophies abordées dans mes cours de yoga, qui résonnaient fortement en moi.

Je serai probablement portée à relire certains passages du livre, que j’ai identifié comme pouvant m’apporter, spirituellement parlant. Bien que la portion roman m’ait laissée sur ma faim, je considère que ce livre peut apporter beaucoup d’un point de vue développement personnel.  

   

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire