Top Social

Le livre de l'Ikigai

|




















Titre : Le livre de l’ikigai
Auteure : Bettina Lemke
ISBN : 9782755636369
Nombre de pages : 159
Éditeur : Hugo New Life
Année de sortie : 2018

L’ikigai : le bonheur à la japonaise. Dans la même lignée que les livres sur le lagom et le hygge, ce petit ouvrage sur l’ikigai introduit le lecteur aux éléments culturels qui favorise, auprès des habitants d’un pays donné, le bonheur. Spécifiquement, l’ikigai serait synonyme de sentir que la vie est riche de sens, serait la raison pour laquelle on se lève le matin. Ainsi, il est fort évident qu’il existe une corrélation entre le fait d’avoir beaucoup d’ikigai et le fait d’être heureux.

On y explique que notre ikigai personnel, notre mission de vie, comprend quatre grandes catégories. Les choses que nous aimons faire, nos points forts (compétences), les choses pour lesquelles nous sommes/pouvons être rémunérés, et les choses dont le monde a besoin. Si notre ikigai se trouve parfois à la jonction de ces quatre éléments, il est aussi possible qu’il ne se catégorise que sous une ou deux de ces étiquettes.

L’ikigai peut être une action toute simple, comme par exemple de prendre le temps de méditer chaque matin, ou le fait de s’impliquer bénévolement dans une organisation qui nous tiens à cœur.

En à peine plus de 150 pages, l’auteure se donne pour mission d’aider le lecteur à découvrir son ikigai : un programme plutôt ambitieux. L’ouvrage est donc divisé en deux parties, l’une à travers laquelle le concept est expliqué, et l’autre plus pratique, où le lecteur doit introspecter et répondre à plusieurs questions, en vue de définir son ikigai.

Est-ce que le livre permettra à chacun de donner un sens à sa vie? Peut-être pas. Mais chose certaine, suite à sa lecture, le lecteur est tenté de réorganiser sa vie afin de prioriser ce qui compte. C’est, en somme, une introspection guidée qui fait du bien, une occasion de faire le point sur sa vie et de s’ajuster afin de maximiser son bonheur individuel.

Pour ma part, j’ai trouvé l’idée intéressante, quoi que le concept demeure un peu flou. Il faut dire que par moment, l’auteure semble s’éparpiller, comme si elle avait voulu partager toutes ses connaissances sur le bonheur. Le contenu n’en reste pas moins intéressant, mais le fil conducteur, lui, n’est pas toujours très clair.

En ce qui concerne les exercices, ils sont intéressants. Toutefois, ils sont venus mêler les cartes un peu de mon côté. Alors que la première partie affirme que l’ikigai peut être une action simple, par exemple le fait de prendre le temps de faire du yoga quotidiennement, la partie pratique cherche davantage à cerner un ikigai qui serait à la jonction des quatre catégories présentées dans le diagramme de Venn ci-bas.



Bref, un ouvrage intéressant, qui permet certainement d’initier d’excellentes réflexions et de se rapprocher de son ikigai, de son but, mais qui n'est peut-être pas le plus complet en la matière.

Il a toutefois l'avantage d'être parfait pour s'initier au sujet, puisqu'il est plutôt bref.

   

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire