Top Social

Eliza et ses monstres

|






















Titre : Eliza et ses monstres 
Auteure : Francesca Zappia
ISBN : 9782221215432
Nombre de pages : 396
Éditeur : Collection R
Année de sortie : 2017


Avant même de savoir de quoi il était question dans le roman Eliza et ses monstres, j’étais particulièrement attirée par le titre et la couverture. Bien que ceux-ci donnent très peu d’indices sur le contenu du livre, j’avais l’impression que celui-ci me plairait dès que je l’ai vu passer sur Instagram, il y a quelques mois, alors que les internautes françaises le partageaient, enthousiasmées.

J’étais donc particulièrement curieuse d’en faire la lecture, quand je l’ai reçu dans le cadre du club lecteurs R Canada. Et cette fois-ci, mon intuition était juste : j’ai adoré le roman, qui est de loin mon favori parmi mes lectures pour le club lecteurs R Canada.

Eliza et ses monstres est un roman pour jeunes adultes tout ce qu’il y a de plus actuel, dont l’histoire évolue tant en ligne que dans la vraie vie.

Eliza est la créatrice anonyme de la bande dessinée en ligne La Mer infernale, l’une des plus lues au monde, qu’elle publie sous le nom de LadyConstellation. Son alter ego virtuel est suivi par des millions de personnes. Dans le monde réel, pourtant, Eliza est une fille solitaire. Outre deux amis virtuels qui vivent respectivement à l’autre bout des États-Unis et au Canada, elle n’a pas de cercle social. Il va sans dire qu’elle préfère le monde virtuel au monde réel… jusqu’au jour où Wallace Warland débarque dans son école.  Lorsqu’elle découvre que le garçon aux allures de joueurs de football écrit des fanfictions sur La Mer infernale, son intérêt pour le monde réel (et pour Wallace) est grandissant.

C’est un roman qui évolue tranquillement, et dans lequel on observe les hauts et les bas d’une adolescente (presque) ordinaire. J’ai dévoré le bouquin en moins de deux, et franchement, j’en aurais pris davantage.

Au fil des pages, l’auteure aborde des thématiques comme les relations familiales et le suicide, ainsi que des sujets un peu plus légers comme le premier amour, la popularité et les amitiés virtuelles. C’est un portrait plutôt exact de l’adolescence telle que je me la remémore.

J’ai particulièrement aimé la relation qui se développe entre Eliza et Wallace, leur façon de communiquer un peu atypique, mais à la fois très romantique. L’histoire d’amour entre ces deux-là est vraiment belle, ils se classent d’ailleurs parmi mes couples livresques préférés. La façon dont ils s’apprivoisent et s’acceptent est tout simplement craquante.

Si j’ai franchement aimé Eliza et son petit côté sauvageonne, c’est le personnage de Wallace qui m’a le plus bouleversé. Les découvertes que l’on fait sur son passé m’ont mise à l’envers, vu la grande capacité de l’auteure à transmettre les émotions des personnages.

Bref, un immense coup de cœur pour ce roman. Il me tarde de découvrir le premier livre de l’auteure, dont je n’ai entendu que du bien.

   ♥ 

Pour en savoir plus sur mon système de notation, 
cliquez ici


Merci à Collection R pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :
Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire