Top Social

Good vibrations

|




















Titre : Good Vibrations
Auteure : Laure Gontier
ISBN : 9782412030400
Nombre de pages : 239
Éditeur : First Editions
Année de sortie : 2017

Mon premier voyage avec mon amoureux actuel fut de faire le tour de la Californie. Chaque jour, je me disais à quel point j’aimerais y vivre. On peut donc dire que j’ai un certain attachement à cet état américain.

Quand j’ai vu le livre Good Vibrations : le bonheur à la californienne, je l’ai tout de suite mis au sommet de ma pile de livres à lire. J’adore les ouvrages qui traitent du bonheur à travers le monde (entre autres ceux sur l’Ikigai et le Lagom).

À peine le livre ouvert, qu’il gagnait des points : le graphisme est magnifique et coloré, et les multiples photographies sont sublimes.

Les deux premiers tiers du livre m’ont complètement charmé : et je les ai dévorés. L’auteure y aborde successivement la pensée positive, ainsi que le bien-être via le sport et l’alimentation. Parsemés d’adresse et contenant même quelques recettes, ces chapitres sont vraiment très intéressants, et se lisent d’un trait. L’ouvrage pourrait même faire office de guide de voyage, pourvu que l’on s’intéresse un peu au yoga, aux cafés sympas et aux restaurants à tendance végétarienne.

Vivant en Californie depuis quelques années, l’auteure partage quelques petites tranches de vie amusantes, ainsi que les différences majeures entre la France (d’où elle vient) et cet état américain. Bref, c’est une lecture ludique et légère, qui nous en apprend un peu plus sur cette région ensoleillée et la vision du bonheur des habitants.

C’est dans le dernier tiers de l’ouvrage que les choses se corsent un peu. Il semble que l’auteure perde complètement de vue l’idée du livre, soit de parler du bonheur à la Californienne. Les sujets abordés : la mode, la beauté, et la décoration.

Les deux premières m’ont laissé de glace (influenceurs Instagram californiens à suivre, les must-have de la garde-robe californienne, l’obsession de réduire ses pores, peu pour moi, particulièrement dans une perspective d’en découvrir plus sur le bonheur à la californienne). La dernière section, sur l’art de décorer son intérieur à davantage attiser mon intérêt, mais encore une fois, le tout n’était pas présenter sous l’angle du bonheur à la californienne, ce qui m’embêtait un peu, vu le titre du livre.

Du coup, la mission de l’ouvrage est un peu floue. S’il s’agissait d’un livre sur la culture californienne, le livre se mériterait sans doute une étoile de plus. Mais comme l’aspect bonheur à la californienne semble avoir été abandonné en cours de route, je me vois contrainte de mettre une note moindre.

Cela reste tout de même un magnifique ouvrage, rempli d’informations pertinentes. Ceux et celles qui nourrissent un intérêt pour la Californie devraient certainement mettre la main dessus. Quant à ceux qui cherchent à s’ouvrir sur le bonheur à travers le monde, ils risquent comme moi de préférer les deux premiers tiers de l’ouvrage à sa fin.

De mon côté, je laisse Good Vibrations à proximité, pour pouvoir en feuilleter les images de plage ensoleillée et de bols d’açai en rêvant du printemps. 

   1/2

Pour en savoir plus sur mon système de notation, 
cliquez ici

Un grand merci à Interforum pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire