Top Social

3 thrillers à lire cet été

|




















Dans mon dernier article, je mentionnais avoir un faible pour les lectures légères pendant l'été. La saison estivale, toutefois, n'est pas qu'histoire d'amour sirupeuse pour moi : c'est aussi le moment où je fais le plein de thrillers et de romans policiers. Voici quelques suggestions pour les vacances qui arrivent à grands pas pour plusieurs d'entre vous :

Plein Sud

Quelle belle surprise que la réception de Plein Sud. J’ai partagé il y a quelques semaines le joli paquet reçu de Guy St-Jean, agrémenté d’un faux passeport. J’adore ce genre de petits détails, et il n’en suffisait pas plus pour que ma curiosité soit piquée.

La lecture de la quatrième couverture, plus précisément la biographie de l’auteure, m’a toutefois freiné. Plus précisément, cette phrase m’a quelque peu rebuté : …elle s’est inspirée des romans de Gillian Flynn, Paula Hawkins et Sandra Brown pour concocter une intrigue qui surprendra les amateurs du genre. Il faut savoir que j’ai été amèrement déçue des romans de Paula Hawkins, qui ne sont pas à la hauteur de leur succès. La phrase me laissant craindre une pâle copie d’une auteure qui ne me plaisait pas à la base, j’ai posé le roman quelques jours avant de m’y mettre, une soirée où je voulais me mettre un suspense sous la dent.

Mea culpa d’avoir juger le livre à cette phrase. C’était une grave erreur. Trois pages. C’est ce qu’il me fallut pour être bien accroché.

Le livre s’ouvre sur le petit matin où Marie Leblanc quitte son mari narcissique et sa vie de couple monotone. À bord de sa voiture, elle fonce vers les États-Unis, direction la Floride.

Elle se retrouvera impliquée sans le savoir dans une histoire de trafic, alors que son véhicule est utilisé comme mule pour Fayçal Jibril, un trafiquant américain. Elle est rapidement prise en filature par Nicolas-Pierre Janson, qui travaille sur ce dossier.

Le roman, bien que mis de l’avant comme un thriller, ne rentre pas tout à fait dans cette catégorie selon moi. Bien que ce soit définitivement un page turner, la tension est rarement à son comble. Hybride entre le suspens, le livre romance et le roman policier, Plein sud ne s’inscrit pas dans un courant précis, et emprunte plutôt les codes des différents genres littéraires, avec comme résultat un roman des plus agréables à lire.

Si la romance entre les deux personnages principaux est rapidement anticipée, la progression de leur relation est bien dosée et ajoute une dimension intéressante à l’intrigue.

L’intrigue se déploie tranquillement, sans grands revirements, mais entre vous et moi, les intrigues les plus simples sont souvent les meilleures. Ici, les suspects sont ceux que l’on croyait être, mais leurs motivations sont révélées à la toute fin, bouclant de manière satisfaisante ce roman que je recommanderai certainement plusieurs fois cet été.

   

Titre : Plein sud
Auteure : Suzanne Marchand
ISBN : 978-2-89758-491-7
Nombre de pages : 391
Éditeur : Guy St-Jean

Année de sortie : 2018

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Merci à Guy St-Jean pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :



Rêver

Difficile pour moi de rester indifférente lorsqu'on me parle d'un roman de manière passionnée. Rêver, de Thilliez, m'a été vivement suggéré par un ami Facebook, qui m'en parlait de manière tellement élogieuse que je n'ai pas eu d'autres choix que de mettre la main dessus.

C'était, étonnamment, mon premier roman de cet auteur prolifique, mais certainement pas le dernier. Thilliez se démarque de tous les autres romans que j'ai lu dans les derniers mois par son intensité et ses revirements incroyables. Dire qu'il s'agit d'un page turner serait est deçà de la réalité, c'est encore plus que ça : il s'agit d'un roman addictif, impossible à lâcher, et surtout, qui nous hante bien après la lecture. Quelle bombe!

Pendant plus de 650 pages, on suit Abigaël, une psychologue réputée pour son expertise dans les affaires criminelles. Celle-ci souffre d'une forme de narcolepsie sévère qui rend ses rêves extrêmement réalistes, de sorte qu'ils se confondent avec la réalité. 

Miraculeusement survivante d'un accident ayant coûté la mort à son père et sa fille, elle tente de lever le voile sur de nombreux mystères entourant cet événement tragique. La nouvelle enquête à laquelle elle participe, une affaire de disparition d'enfants, vient toutefois brouiller ses derniers repères et la plonge dans un cauchemar éveillé. 

Difficile d'expliquer davantage cette histoire surréaliste, pleine de faux semblants. La construction complexe du roman, savamment orchestrée par Thilliez, couvre de façon non-linéaire la période allant de décembre 2014 à juin 2015, les bonds dans le temps étant entrecoupés de cauchemars. Ces fractures dans l'histoire nécessite de lire le livre avec une grande attention, et exige que le lecteur s'implique réellement dans sa lecture avec de ne pas perdre le fil, vu les deux enquêtes qui se déroulent en parallèle et les nombreux personnages impliqués.

Progressivement, et sans aucun temps mort, on s'enfonce dans l'univers sombre et dense de Rêver. L'auteur dirige le lecteur d'une main de maître, l'amenant là où il veut, le déstabilisant constamment. La finale, elle, laisse sans mot.

Un excellent thriller psychologique, qui vous laissera bouche-bée.


   ♥ 1/2

Titre : Rêver
Auteur : Franck Thilliez
ISBN : 978-2-266-2765-2
Nombre de pages : 655
Éditeur : Pocket

Année de sortie : 2016

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :



Le couple d'à côté


Invités chez leurs voisins à dîner, Anne et Marco se font faire faux bond par leur gardienne. Ils décident alors de laisser leur petite dormir dans son berceau, amène avec eux le babyphone, et se relaient pour aller veiller sur elle aux demi-heures.

À leur retour, tard dans la nuit, l'impensable se produit : le berceau est vide. Pourtant, à chacune de leurs visites, l'enfant dormait à poings fermés.


La police débarque chez ce couple sans histoire. Les soupçons se posent d'abord sur la mère, dont la dépression post-partum et le haut taux d’alcoolémie ce soir-là semblent des pistes à suivre pour les enquêteurs. Franchement, dans ces premiers chapitres, je craignais un énième roman à La fille du train ou à La femme à la fenêtre.  Heureusement, il en est tout autre. 

En fait, le coupable se révèle assez rapidement au fil de l'histoire. La construction est plutôt intéressante, puisque contrairement à la plupart des thrillers, où l'on tente de trouver le coupable, ici, on cherche plutôt les motivations de la personne ayant commis le crime. 

Soyez avertis, il faut passer outre le fait que les gestes commis soient, bien franchement, difficile à croire. Les actes posés par le kidnappeur sont d'une idiotie sans nom, mais une fois avalée la possibilité qu'un tel geste soit commis, le roman devient entraînant. 

Les trois premiers quart du roman sont plutôt bons, et le livre est difficile à poser car l'auteure maîtrise bien le tempo. Toutefois, la fin est un peu plus faible que le reste du roman. Les connexions faites par l'auteure pour boucler la boucle sont un peu tirées par les cheveux. Disons qu'il y a beaucoup d'heureux hasard qui servent bien les personnages.

Si ce roman n'a pas la finesse des intrigues de Donato Carrisi ou de Franck Thilliez, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un suspense estival des plus agréables. L'auteure parvient à créer la tension caractéristique aux ouvrages du genre, et propose quelques revirements intéressants.

Une lecture à mettre dans son sac pour les longs trajets de train ou d'avion, ou pour une journée à la plage!

   

Titre : Le couple d'à côté
Auteure : Shari Lapena
ISBN : 9782258137653
Nombre de pages : 330
Éditeur : Presses de la cité
Année de sortie : 2017

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Merci à Interforum pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire