Top Social

Comment j'ai appris à voler

|




















Titre : Comment j'ai appris à voler
Auteure : Kathryn Holmes
ISBN : 9782755628210
Nombre de pages : 381
Éditeur : Hugo Roman
Année de sortie : 2016

Comment j'ai appris à voler m'a chaudement été recommandé lors du Salon du livre de Québec, j'avais donc bien hâte d'en faire la lecture. À priori, j'ai trouvé que ce titre s'adressait à un public un peu plus jeune que celui que cible Hugo New Way en général. Alors que généralement cette maison d'édition offre des romans pour un créneau de jeunes adultes, il me semblait que ce roman s'adressait davantage aux adolescents.

On y suit Sam, une jeune fille qui se retrouve au camp J'Optimise mes Performances afin de régler ses problèmes d'acceptation de soi. Celle qui rêvait depuis toujours d'être ballerine professionnelle a vu ses ambitions s'effriter lorsque les kilos se sont ajoutés à sa silhouette. Elle flirte désormais avec les  troubles alimentaires, ce que le camp l'obligera à affronter.

Souffrant aussi d'anxiété, le personnage de Sam est plutôt réaliste niveau émotionnel. J'ai ressenti rapidement de l'empathie pour la danseuse, qui voit son monde s'écrouler. En parallèle au cheminement psychologique de Sam, on assiste à une ''romance'', qui malheureusement n'ajoute rien à l'histoire. Cela m'a d'ailleurs fait sourciller, puisque le personnage avec lequel ce développe cette relation ambiguë est un des assistants du psychiatre qui supervise le camp.

L'auteure voulait probablement exploiter le concept de transfert, mais selon moi, le roman aurait été plus intéressant sans cette partie. Après tout, les romans YA ne doivent pas nécessairement contenir des histories d'amour. 

La présence de cette idylle selon moi inutile, en plus d'alourdir un peu le roman, à le problème de laisser croire, en raison de la corrélation entre la progression de la relation entre les deux protagonistes et de l'état psychologique de Sam, que l'amour rend la maladie mentale plus facile. (Chose qui, au cas où ce ne soit pas explicite, n'est pas vrai.)

Autre petit bémol pour moi : certaines répliques un peu clichées, voire à l'eau de rose. Si les réflexions de Sam sont franchement très réalistes, le dosage de certains échanges n'est pas tout à fait à point. 

Malgré quelques petits points faibles, ce livre est très plaisant à lire, et invite à la réflexion sur l'anxiété et l'image corporelle. Comment j'ai appris à voler est un roman très actuel abordant des enjeux importants pour les adolescents.

   1/2

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Merci à Hachette pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :



Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire