Top Social

Le royaume en danger (Les héritiers tome 5)

|






















Titre : Le royaume en danger (Les héritiers)
Auteure : Erin Watt
ISBN : 9782755637502
Nombre de pages : 472
Éditeur : Hugo Roman
Année de sortie : 2018

Pour lire les chroniques précédentes à propos de la série Les héritiers, utilisez les liens ci-dessous :

La princesse de papier : http://www.undernierchapitre.com/2018/03/la-princesse-de-papier.html

Le royaume en danger est le cinquième et dernier tome de la série Les héritiers. Une finale que j’attendais avec beaucoup d’impatience, d’ailleurs.

Alors que la série avait commencé en grande pompe, m’initiant à un nouveau genre littéraire, j’ai connu au fil des tomes quelques petites déceptions, particulièrement au niveau du troisième tome, dans lequel l’auteure étirait un peu la sauce de la romance entre Ella et Reed.

En se concentrant sur Easton à partir du tome quatre, la série eu léger regain. Avec la finale très intense de ce tome, j’étais bien curieuse de voir si l’auteure allait me reconquérir avec le tome final, ou si, au contraire, la série allait s’éteindre dans un pénible essoufflement.

Heureusement, ce fut la première option! Ce cinquième tome explore différentes émotions, et est un peu moins basé sur le désir que les autres tomes. Avec un des jumeaux dans le coma et Hartley qui se retrouve à l’hôpital, amnésique, la finale est un peu plus dense que les autres livres de la saga – et c’est tant mieux!

Le roman se conclut sur une scène ultra romantique, qui m’a fait verser une toute petite larme (ok, peut-être bien deux ou trois).

J’ai franchement préféré la duologie portant sur Easton que la trilogie consacrée à Reed et Ella. Comme je le mentionnais dans mes avis précédents, toutefois, l’auteure ne se renouvelle pas beaucoup. Tant la duologie que la trilogie portent sur un des riches Royal qui s’entichent d’une fille au passé compliqué (cela semble d’ailleurs être la signature de l’auteure), et comportent leur lot d’évènements un peu tiré par les cheveux.

S’il faut être un peu flexible quand au réalisme et à la plausibilité de ce qui se déroule dans chacun des romans, lorsqu’on se laisse prendre au jeu, c’est une saga addictive de près de 2500 pages qui s’offre à nous.

Bien que j’ai l’impression que l’auteure a donné tout ce qu’il y avait à tirer de la famille Royal, une petite partie de moi (ainsi que des milliers de lecteurs sur le web) aimerait bien qu’un tome consacré aux jumeaux Royal sorte en librairie. (Et oui, je crois bien que les Royal vont me manquer!)

  ♥ ♥

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Merci à Hachette & Hugo Roman pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire