Top Social

TOO LATE

|




















Titre : TOO LATE
Auteure : Colleen Hoover
ISBN : 9782755637625
Nombre de pages : 473
Éditeur : Hugo Roman
Année de sortie : 2018

TOO LATE a été mon premier Colleen Hoover. Encore une fois, c’est mon ami Mathy, du blogue Le royaume deMathy qui m’a conseillé de tenter le coup avec cette auteure : c’est vraiment ma référence dans le monde du New Romance, que j’explore encore à tâtons.

Parce que c’est un univers qui ne me m’est pas encore familier, je m’attendais plus ou moins à quelque chose de similaire à la série Les héritiers, puisque la trame semblait la même : une jeune fille dans une situation difficile, un garçon qui vient la sortir de sa vie misérable, tel un preux chevalier (d’ailleurs, si comme moi, vous préférez à priori les personnages de femme forte, je vous suggère The gravity of us, du même éditeur, qui demeure LE roman New Romance que j’ai préféré!). Si sur le fond, c’est un peu cela, c’était, en pratique, beaucoup plus sombre que je ne l’imaginais.

Nous sommes loin des paillettes et des voitures de luxe. En fait, l’auteure nous plonge dans une situation contrairement opposée : Sloan, une jeune femme avec qui la vie n’a jamais été clémente, est dans une relation toxique avec Asa, un trafiquant de drogue. Elle reste avec lui, car elle ne voit pas d’issus, mais elle ne peut plus supporter le traitement qu’il lui fait subir.

Seule au monde, sa rencontre avec Carter, un étudiant qu’elle rencontre dans un cours de langue, lui donne un peu d’espoir… jusqu’à ce qu’elle réalise qu’il est, lui aussi, un membre du réseau d’Asa.

Lorsqu’il sent que Sloan se détacher de lui, Asa la soupçonne tout de suite d’avoir un faible pour Carter. Et il est prêt à tout pour garder Sloan.

Si la romance est bien présente dans le roman, la trame de fond est davantage liée à l’idée de dépendance affective et de violence conjugale. Cela fait du roman un ouvrage plutôt dense à lire (on est loin de la romance légère qui se lit les deux pieds dans l’eau), et surtout, par moment très difficile à lire. Soyez averti-es, il y a des scènes de violence conjugale très crues, ainsi que des viols.

Cette histoire à trois voix est construite de manière particulière, avec ses deux fins et un prologue qui ne se trouve pas au début du roman. C'est qu'initialement, l'auteure l'avait publié en ligne, et que certains chapitres supplémentaires ont été demandés à la demande de ses lecteurs. L'ordre à donc été conservé, ce qui rend l'histoire d'autant plus dynamique.

C’est un roman qui m’a complètement absorbé, et que j’ai eu bien du mal à lâcher, bien que je lui ai trouvé quelques petites lacunes, principalement au niveau de la psychologie des personnages. Je ne m’y avancerai pas, car c’est impossible de le faire sans spoiler, mais je suis certaine que la plupart des lecteurs sourcilleront lors de certains passages du livre, les agissements de Sloan étant pour le moins… surprenants.

Chose certaine, les écrits de cette auteure m’ont plu, et je n’hésiterai pas à découvrir d’autres de ses romans!

  ♥ ♥

Pour en savoir plus sur mon système de notation, cliquez ici.

Merci à Hachette & Hugo Roman pour le service de presse!

Procurez-vous le livre via le site leslibraires.ca :


Be First to Post Comment !
Enregistrer un commentaire